Le miroir et le coquelicot

Par Guy Prunier et Marion Cordier.

Tous les soirs au 4 coins du monde, quelqu’un lit une histoire à un enfant. Raymond, lui est un enfant solitaire qui invente un feuilleton chaque soir, pour… son doudou. Son récit en série met en scène Hortense, une souris grise qui vit la nuit sur l’épaule d’un géant, Georges. Bottes de sept vieux, transformation de la souris en vache : la fable est décalée, rocambolesque et drôle. L’interprétation des conteurs est astucieuse (Marion Cordier est le géant, Guy Prunier est la souris), l’alternance de la narration avec des chants de pays lointains rythmera le moment où l’histoire sera racontée : le soir ; ou bien le matin, ou bien encore en rentrant de l’école ! Le découpage en 13 plages, qui récapitulent, font entrer et sortir du conte, offrira à l’auditeur la liberté de retrouver ce conte d’aujourd’hui quand il le veut.

À lire aussi…