Anaïs Constans Filleul 2017 de l'Académie Charles Cros
Anaïs Constans Filleul 2017 de l'Académie Charles Cros
Thibault Garcia Filleul 2015 de l'Académie Charles Cros
Thibault Garcia Filleul 2015 de l'Académie Charles Cros

Prix Filleul

L’Académie Charles Cros s’est engagée en 2003 dans un nouveau programme de parrainage destiné à aider un jeune musicien d’exception à se faire connaître du public au moment où il achève ou vient d’achever ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, et à apporter son soutien au développement initial de sa carrière.

Ce « filleul » de l’Académie n’est pas choisi par la voie d’un concours d’exécution mais en prenant en compte un ensemble très complet de qualités exceptionnelles d’exécutant et de musicien que les professeurs du Conservatoire, qui l’ont suivi dans son développement, sont particulièrement bien placés pour juger.

Le Filleul 2010 a reçu ce titre des mains de Sonia Wieder-Atherton au cours du concert de clôture du Festival de violoncelle de Beauvais, le 2 juin 2010. Il sera invité à ce festival en 2011 ainsi que par d’autres partenaires de l’Académie Charles Cros. Il sera invité à la proclamation des Grands Prix de l’Académie Charles Cros en novembre à l’auditorium Charles-Trenet de la Maison de Radio France.


Anaïs Constans
Filleule 2017

Thibault Garcia
Filleul 2015

Filleule 2017

Anaïs Constans
Soprano


Site officiel
Palmares 2017

Anaïs Constans est diplômée du CRR de Toulouse (Classe de Jacques Schwarz), et licenciée en musicologie. Pendant les saisons 2011/2012 et 2013 elle poursuit sa formation professionnelle au CNIPAL à Marseille. Depuis, elle se perfectionne auprès de Claudine Ducret, Jean Marc Bouget et Nino Pavlenichvili.
En 2012, elle voit son talent récompensé par les 3è Grand Prix Femme et le Prix du Public au Concours International de Toulouse. Elle remporte par ailleurs en 2013 le 1er Prix et le Prix Jeune Espoir au Concours International de Mâcon, et en 2014 le 3e Prix au Concours International Operalia ainsi que le 3e Prix ex-aequo du Concours International Montserrat Caballé ; En 2015 elle remporte le prix mélodie/lieder au concours international de Montréal et le 1er prix au concours Toulouse mélodie française.
Elle représente la France au prestigieux concours BBC singer of the world à Cardiff en 2015.
Anaïs Constans est nommée « Révélation Artiste Lyrique » aux victoires de la musique 2015.

Dès lors, sa carrière se développe et elle est engagée comme soliste dans de nombreux oratorios, notamment les Stabat Mater de Dvořak et Pergolèse, le Magnificat de Rutter, l’Oratorio de l’Ascension de Bach, Les dernières Paroles du Christ de Dubois, La petite Messe solennelle de Rossini, le Gloria de Poulenc, le Magnificat de Vivaldi, The Mass Of Children de Rutter ; Dont certains sous la direction de chefs prestigieux comme Carmina Burana d’Orff sous la direction de Michel Piquemal, La messe du couronnement de Mozart sous la direction de Laurence Equilbey, La Passion selon Saint Jean de Bach sous la direction d’Anass Ismatt, Le Requiem de Mozart sous la direction d’Hervé Niquet (Brussels Philarmonic) et Rani Calderon (Opéra National de Lorraine), La messe en ut de Beethoven sous la direction d’Alfonso Cagliani.
En 2015, elle a eu le plaisir de partager un récital Mozart avec l’orchestre de chambre de Toulouse dirigé par Gilles Colliard, puis un autre récital Mozart avec L’orchestre National du Capitole de Toulouse dirigé par Rinaldo Alessandrini. En 2016, un récital Canteloube, Les chants d’Auvergne, avec L’orchestre de chambre de Toulouse et Gilles Colliard.
En Mars 2016, un récital donné au Musashino Hall de Tokyo avec le pianiste Masakatsu Nakano puis au festival d’Essaouira.

A l’opéra, on peut notamment l’entendre dans Orphée aux enfers et La belle Hélène au festival des châteaux de Bruniquel, puis à l’Opéra de Marseille dans La Chartreuse de Parme de Sauguet, Le Feu dans l’enfant et les sortilèges de Ravel au théâtre du Capitole de Toulouse, Miss Ellen dans Lakmé de Delibes à l’opéra de Saint-Etienne, Pauline dans La Vie Parisienne d’Offenbach à l’opéra de Toulon, Pisana dans I Due Foscari de Verdi au Théâtre du Capitole à Toulouse, Musetta dans La Boheme de Puccini au festival de Gattières, Nannette dans Falstaff de Verdi au festival de Saint Céré, La voix céleste dans Don Carlo à l’opéra de Bordeaux, Diane dans Orphée aux enfers d’Offenbach à l’opéra de Nancy et à l’opéra de Nantes /Angers, Berta dans Il barbiere di Siviglia de Rossini à l’Opéra de Paris.

Prochainement elle sera Miss Ellen dans Lakmé de Delibes à l’opéra de Marseille, le Pâtre dans Tannhaüser de Wagner à l’opéra de Monte Carlo, Lauretta dans Gianni Schicchi de Puccini lors d’une tournée en France avec la compagnie Les Brigands. Elle sera en concert cet été aux côtés du prestigieux guitariste Thibault Garcia dans le cadre du festival Toulouse d’été pour un récital espagnol.
En 2018 elle sera Micaela au théâtre du Capitole de Toulouse.

Filleul 2015

Thibault Garcia
Guitariste


Site officiel
Palmares 2016

Thibaut Garcia est un guitariste d’origine franco-espagnole. Il débute la guitare à l’âge de 7 ans à Toulouse où il obtient son prix de musique de chambre dans la classe de Renaud Gruss et son prix de guitare mention très bien à l’unanimité avec les félicitations dans la classe de Paul Ferret. À 16 ans il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe d’Olivier Chassain avec qui il obtient son prix avec la mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il bénéficie en parallèle des conseils de Judicael Perroy.

À vingt et un ans il est lauréat de nombreux concours internationaux :

  • 1er prix du concours international de la GFA, Oklahoma City (Etats-Unis) 2015.
  • 1er prix du concours international « Jose Tomas », Petrer (Espagne) 2014.
  • 1er prix du concours international de Sevilla (Espagne) 2013.
  • 1er prix du concours international « Terra Siculorum » (Roumanie) 2013.
  • 1er prix du concours international « Ana Amalia », Weimar (Allemagne) 2011.
  • 1er prix du concours international de « Valle de Egues » (Espagne) 2008.

Depuis 2013 grâce au 1er prix du concours international de Séville, puis le 1er prix du concours international « Jose Tomas » en 2014, Thibaut se voit ouvrir les portes des grands festivals, voyageant dans le monde entier (Espagne, Allemagne, Angleterre, Roumanie, Grèce, Hongrie, Brésil, Argentine, Canada, États-Unis, France…), donnant aussi des masterclass et siégeant dans des jurys de concours internationaux. Le 1er prix GFA 2015 lui assure plus de 50 concerts pour la saison 2016-2017 (États-Unis, Canada, Russie, Chine), un récital au Carnegie Hall de New York.

Il s’est produit dans l’émission « La boîte à musique » de Jean-François Zygel (France 2) et sera invité sur France Musique par Gaëlle Le Gallic en décembre 2015. Il a l’honneur d’être nommé filleul de l’Académie Charles Cros (2015).

Son premier disque « Demain dès l’aube… » voit le jour chez le label Contrastes Records en octobre 2014. Il signe pour un disque avec le label Erato — Warner Classics en 2016.

Il fera ses débuts en concerto avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse durant l’été 2016 dans le « Concierto d’Aranjuez » de Rodrigo, à la Halle aux Grains, à l’Abbaye de Sorèze, à la Cathédrale Saint Pierre de Condom puis à la Cathédrale de Cahors dans le cadre du Festival Toulouse d’Été.

Intéressé par l’art contemporain et la musique de chambre, il est sollicité pour des créations, notamment des pièces du compositeur-pianiste Jean-Frédéric Neuburger et du compositeur Vincent A. Jockin. Il joue dans diverses formations, duo de guitares avec Antoine Morinière, trio avec violon et violoncelle, ou encore quatuor avec Jean-Frédéric Neuburger (piano), Raphaël Sévère (clarinette) et Antoine Morinière (guitare).