La plus belle des berceuses

Adaptation française : Amélie Couture

On connaissait le répertoire pour adultes, tendre et mélodique, de l’auteur-compositeur- interprète anglo-italien Piers Faccini. Voici aujourd’hui qu’il présente aux enfants un conte musical où l’on retrouve sa voix chaude et douce, chantant mais également racontant une histoire originale écrite par ses soins.

Nous transportant sur l’île de Dormia où l’activité favorite des habitants est de dormir, il nous narre l’histoire de ce roi et de cette reine désespérés par les insomnies de leur bébé Constantin. Ainsi ils ont l’idée de faire appel aux meilleurs chanteurs du pays et d’ailleurs, pour lui chanter une berceuse… Et l’on goûte les mots choisis chuchotés au creux de notre oreille, les doux rebondissements, les belles musiques métissées et l’humour discret qui font de cette histoire en musique un petit bijou servi dans un bel écrin coloré puisque les illustrations élégantes du livre carré ont la force de la simplicité et sont signées… Piers Faccini.

À lire aussi…