Coups de Coeur Jeune Public printemps 2018 Lauréat des Coups de Coeur 2018 de l'Académie Charles Cros

Sélection Jeune Public printemps 2018


Dès la naissance

Comptines et berceuses d’Amérique Latine

Chantal Grosléziat

Livre-disque Didier Jeunesse

Coordination vocale : Chantal Grosléziat, réalisation musicale : Jean-Christophe Hoarau, illustrations : Violeta Lopiz

Il est difficile de trouver une anthologie de la comptine et de la berceuse en Amérique Latine aussi documentée, aussi richement illustrée, aussi porteuse de musiques témoin d’une culture que l’on limite trop souvent à quelques rythmiques largement médiatisées. Chantal Grosléziat a assuré le collectage, ce qui est une garantie sur la pertinence du choix des chansons et sur l’authenticité de leur interprétation. Elle a également composé un album où non seulement est présentée la culture musicale et métissée de ce continent, mais aussi où chaque chanson est introduite et commentée avec finesse. Les textes des chants sont donnés à la fois dans leur teneur originale et traduits en français, le tout disposé dans un album aux somptueuses illustrations dues à Violeta Lopiz. La réalisation musicale est due à Jean-Christophe Hoarau, dont la pratique personnelle est également l’attestation qu’en matière de répertoire latino-américain, « il connaît la musique ». C’est sans doute l’une des plus belles réussites de la maison d’édition Didier Jeunesse.

Gérard Authelain


Dès 4 ans

Dans mon sac à sons

Elodie Bernigal

CD ElloPapillon (www.ellopapillon.com)

Parole et musique : Ello Papillon

Allumettes

1 CD Victorie Music

Paroles et musiques Geneviève Laloy, direction musicale : Marie-Sophie Talbot.

On l’aura compris, c’est le thème du feu, de l’étincelle, que Geneviève Laloy et ses complices en musique déclinent dans ce nouvel album, qui a commencé par être un spectacle.
Le feu, l’un des cinq éléments, qui renvoie à la fois à l’histoire de la civilisation humaine, aux fêtes qu’il accompagne, à la nuit qu’il éclaire, aux groupes qu’il rassemble …
Ce sont ces aspects du feu que l’album évoque dans une série de quatorze chansons, de la berceuse à la ritournelle, chansons douces ou dansantes, prétextes à la joie de la fête aussi bien qu’aux émotions intimes.
Dans ce quatrième album, Geneviève Laloy tourne autour du jazz et du folk, en faisant un détour par le funk, le reggae ou la salsa, un voyage en musique.
Geneviève Laloy s’entoure, au gré de ses mélodies, d’une pleiade d’instrumentistes qui offrent au fil du disque les sonorités acoustiques et différentes de leurs instruments, les traditionnels, piano, flûte, trombone et trompettes, harmonica ou accordéon percussions, mais aussi d’autres plus exotiques pour nos oreilles occidentales, cajun, derbouka, congas ou daf..
Bien qu’elle écrive pour les enfants, Geneviève Laloy ne fait jamais l’économie d’un vocabulaire riche, choisi, source immense de poésie et de mystère : il y a beaucoup de tendresse dans cet album !

Dominique Boutel

La plus belle des berceuses

Piers Faccini

Actes Sud Junior / 1 Livre-Disque

Adaptation française : Amélie Couture

On connaissait le répertoire pour adultes, tendre et mélodique, de l’auteur-compositeur- interprète anglo-italien Piers Faccini. Voici aujourd’hui qu’il présente aux enfants un conte musical où l’on retrouve sa voix chaude et douce, chantant mais également racontant une histoire originale écrite par ses soins.

Nous transportant sur l’île de Dormia où l’activité favorite des habitants est de dormir, il nous narre l’histoire de ce roi et de cette reine désespérés par les insomnies de leur bébé Constantin. Ainsi ils ont l’idée de faire appel aux meilleurs chanteurs du pays et d’ailleurs, pour lui chanter une berceuse… Et l’on goûte les mots choisis chuchotés au creux de notre oreille, les doux rebondissements, les belles musiques métissées et l’humour discret qui font de cette histoire en musique un petit bijou servi dans un bel écrin coloré puisque les illustrations élégantes du livre carré ont la force de la simplicité et sont signées… Piers Faccini.

Gilles Avisse

Zébrichon

Michèle Bernard

Vocal 26 / 1 CD

Il n’y a plus beaucoup de joueurs d’orgue de Barbarie, de vrais orgues de Barbarie, avec des tuyaux et pas seulement des anches. Il n’y a plus beaucoup de musiciens qui savent percer les cartons. Il n’y a plus beaucoup de compositeurs pour orgue de Barbarie, et peu nombreux sont ceux qui ont pris le relais de Pierre Charial. Patrick Mathis est de ceux-là, et heureusement a eu quelques disciples, son fils Jonathan, ainsi que Brice Dudouet. Ce dernier chante lui aussi, compose et note les cartons destinés à porter la chanson, les siennes, celles de CARTON compagnie avec Marion Dudouet. Redonner à cet instrument une dignité de concert est une tâche de grande santé musicale. Et quand les chansons ont été écrites par Michèle Bernard, on est assuré de retrouver ce qui fascine et captive l’enfant avec ses peurs, sa malice, ses rêves, sa poésie. Elle a surtout l’art de dire des choses importantes avec des mots simples, de répondre aux problèmes des enfants qui sont aussi les problèmes de la société des adultes, avec des images et des personnages qui rendent accessibles et jamais quelconques l’amitié, la tolérance, l’acceptation d’être comme on est, y compris d’être différent des autres. Une belle histoire, qui se chante parce qu’elle se vit au quotidien.

Gérard Authelain


Dès 6 ans

Claude Nougaro, enchanté

Editions des Braques / 1 Livre-Disque

12 chansons originales, illustrations : collectif.

Superbe album, intelligemment composé, avec des chansons qui ne font pas partie du répertoire connu de Claude Nougaro. Quel grand bonheur d’écouter des textes brillants, des musiques flambantes, une voix radieuse, une présentation imaginative, et sans commentaire inutile. Un cadeau tous âges, pour les enfants, les adolescents, les parents, le quatrième âge qui a connu Nougaro dans sa jeunesse. Merci aux Editions Braques de nous offrir cette perle, qui donne l’occasion de revoir nos classiques et amplifier notre connaissance d’un des plus grands artistes du siècle précédent : il était maître en écriture, exceptionnel en chant, il s’entourait de musiciens prodigieux pour transmettre son énergie, sa poésie, son rythme, sa vie. Ce livre-disque va permettre aux jeunes de toutes générations de retrouver une chanson française qui rappelle que seule la qualité, y compris pour les enfants, a des vertus d’immortalité.

Gérard Authelain

Le dernier jour (d’Emile)

L’Autre Distribution / 1 Livre-Disque

Histoire et dessins : Sébastien Rost, histoire et chansons : Nicolas Pantalacci ; avec Amaury Andrivot, Barcella, Alexis HK, Pascal Legitimus, Monsieur Lune, Oldelaf, Syrano…

Emile n’a plus qu’un jour pour avouer à Louise qu’il est amoureux d’elle. Ce soir, il déménage ! Ce livre-disque joyeux, malin et drôle se trame en 1985.
Une sacrée distribution de chanteurs et chanteuses sympas (Gérald Genty, Alexis HK, Karimouche, Laura Cahen, Syrano, Barcella, Oldelaf, Alexis HK, Laura Cahen… Cheveu comme arrangeur), est réunie par l’amitié autour de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, auteur-compositeur-interprète-artisan-producteur. Le retour dans les années 80 est une super-chouette idée, on se régale des petits dessins d’objets qui sèment les souvenirs dans ce beau livre. Pour raconter cette histoire d’un jour décisif, sont utilisés à bel escient : des arrangements d’aujourd’hui avec boites à rythme, synthé, claps 80, un bon son, une impeccable répartition des rôles (mention spéciale aux prof de musique interprété par Alexis HK), des dessins cool et cohérents par Sébastien Rost, des indices malins et une déclaration spectaculaire (histoire co-écrite par Sébastien Rost et Nicolas Pantalacci), et un narrateur - Pascal Légitimus - qui a un quelque chose de Salvador dans Emilie Jolie.
Et… il y a cette question essentielle : C’est quoi un châle ? Un chat qui pleure ?

Delphine Lagache

Douce nuit, a crazy chritmast night

Naïve Kids / CD

Paroles et musique : Vincent Malone, interprétation : Lou Naguy et Douce Nuit

Barbe Blue, le maudit Québécois

Marcel et Joachim / 1 Livre-Disque

Texte et illustrations de Camille de Cussac, raconté par Camille Ferlan

L’histoire de Barbe Bleue, avec tous les détails du conte de Perrault, mais transposée à Montréal. C’est lu par une truculente comédienne dont le bel abattage colle pile-poil avec l’esprit de farce qui préside à cette adaptation d’outre-Atlantique. Sans rien perdre des diphtongues de son délicieux accent québécois, Camille Ferlan, qui s’adresse à un public français, soigne la clarté de sa diction. On comprend tout - mises à part quelques expressions typiquement québécoises, mais rassurez-vous, à la fin de l’enregistrement vous saurez précisément ce qu’est une poutine, des bobettes, une famille tricotée serrée.
Outre le fait que c’est très drôle, c’est une belle ouverture sur la francophonie. Les résidents de l’hexagone oublient souvent qu’on parle le français ailleurs que chez eux : un peu autrement, avec une prononciation un peu différente et des spécificités de vocabulaire souvent savoureuses, bref un supplément d’âme pour la langue. Après un petit chaperon belge qui est à hurler de rire, voici un nouvel et savoureux hommage à la francophonie.

A partir de 6 ans

Françoise Tenier

Bou et les trois ours

Elsa Valentin

Trois petits points / CD

3 histoires à écouter :

  • Bou et les trois oours
  • La déjeunite de Mame Mouche et autre tracas pour lesquels elle consulta le docteur Lapin-Wicotte
  • Zette et Zotte à l’uzine

Musique de Nicolas Mialocq

Est-ce son séjour au Cap Vert et sa rencontre avec le créole qui a donné à ce professeur des écoles le goût de jouer avec la langue ? Le fait est qu’Elsa Valentin s’est créé un langage totalement original à base de néologismes et de mots valises. Racontée dans cet espéranto tout personnel, sa version des Trois ours prend ainsi un charme particulier d’autant qu’on comprend tout. De même pour Zette et Zotte étonnant récit d’une grève « d’ouvrieuses » d’usine. Quant aux prescriptions saugrenues du Docteur Lapin-Wicotte de la déjeunite de Madame Mouche, elles s’agrémentent de dictons, de formulettes et de comptines du patrimoine enfantin. La jolie voix de l’auteur se prolonge par la ponctuation sonore donnée par le piano de Nicolas Mialocq. Trois histoires parues sous forme d’albums à L’Atelier du poisson soluble. Détachées de leur support imprimé, ces enregistrements laissent au jeune auditeur la liberté de créer ses propres images.

A partir de 5 ans

Françoise Tenier

Le fabuleux voyage d’Arwenn, un tour du monde musical

Editions des Braques / Livre-Disque

Ecrit par Charlotte Courtois, raconté par Bérénice Bejo, musique de Lyra, illustration de Izou.

« Qui n’a jamais rêvé de parler toutes les langues ? De comprendre tout le monde et d’être compris où qu’il aille ? La musique peut faire tout cela. ». C’est aussi ce que réussit ce livre disque écrit par Charlotte Courtois, illustré par Izou, raconté par Bérénice Béjo, et mis en musique par Lyra. Arwen, petite fille bretonne, rêve d’embarquer sur un immense voilier à la découverte de pays extraordinaires. Un mystérieux capitaine va lui donner sa chance, Arwen va parcourir le monde et rencontrer des musiciens qu’elle va faire jouer ensemble. Elle deviendra chef d’orchestre d’un métissage musical inédit. Un violoniste et un flûtiste bretons, une chanteuse et un percussionniste indiens, un oudiste et un flûtiste tunisiens forment le projet Lyra. Ils ont appris à s’écouter et à jouer en harmonie, dans ce conte et pour de vrai ! Le fabuleux voyage est proposé aux enfants et à leurs parents, avec pour bateau, un magnifique album illustré et avec le souffle des sonorités bretonnes, indiennes et tunisiennes. Ce livre disque est le résultat d’une véritable aventure musicale faite de voyages, et d’ateliers pédagogiques avec des enfants. Elle est racontée de façon documentée à la fin du livre. On y lit la citation qui commence cette chronique.

Delphine Lagache

Du rock dans ton salon

Marcel et Joachim / Livre-Disque

Interprétation : Airnadette, textes : Mélanie Bayart, musiques : Aurélien Gaïnetdinoff, illustrations : Cécile Nolf

Monter une comédie musicale rock où personne ne chante, mais où tout le monde fait semblant - y compris de jouer sur des instruments qui n’existent pas : c’est la proposition d’Airnadette, airband créé en 2008 qui remporte un franc succès sur scène avec son spectacle « Le pire contre attaque ». Cette bande de joyeux drilles en connaît un rayon sur la façon de jouer d’une air-guitar et de chanter en play-back. L’histoire est un peu à la va comme j’te pousse, mais on s’en fiche, parce que c’est drôle et que personne ne se prend au sérieux. A chaque enfant de choisir celui ou celle des Airnadette qu’il veut incarner : Scotch Brit, la fan de pop, M-Rodz, la rappeuse, Jean-Françoise la rockeuse, Moche Pitt, Chateau Brutal ou Gunther Love. Le CD propose dialogues et chansons (avec un lien pour un éventuel téléchargement sur ordinateur) ; ils sont repris dans le livre avec des tas de conseils de mise en scène, interprétation, décors... il y a même des feuilles volantes pour que chacun ait son texte pendant les répétitions. On peut mettre les parents dans le coup, on peut aussi se limiter à un seul des six actes proposés. Et le livre, illustré par Cécile Nola, est vraiment très rigolo.

A partir de 6 ans

Françoise Tenier


Dès 8 ans

Au pays des porteurs de kilt

Oui dire, coll. Contes d’auteurs / CD

Récit : Fiona Mac Leod, musique : Michael Cozen, Camille Raibaud, Bruno Maurice.

Fiona Macleod a une façon bien à elle de raconter ses histoires : avec sa voix profonde et son délicieux petit accent, cette conteuse d’origine écossaise nous emmène dans les paysages les plus variés de son pays d’origine, sur l’île de Skye ou sur des sentiers longeant la mer, à la rencontre de personnages hauts en couleurs comme Charly, jeune garçon de ferme dont le rêve est de jouer de la cornemuse ou Donald le benêt qui n’aimait rien sauf téter sa mère et dormir au coin du feu… Ou même sur les traces d’un vieux pêcheur et de sa vieille femme aigre ou sur celles d’une souris mère de 27 enfants et multilingue !

Des histoires extraordinaires et des contes merveilleux pleines de fantaisie, où les saumons chantent et ont des pouvoirs magiques, sur fond de musique traditionnelle avec cornemuse, smallpipes, accordéon et violon.

Un disque en forme de balade magique à écouter avec a nice cup of tea ! Of course !

Gilles Avisse


Dès 10 ans

Cherub, 100 jours en enfer

Robert Muchamore

Editions Gallimard, coll. Ecoutez lire / CD

Cherub est une histoire palpitante pour tous les amoureux des « Heroic Fantaisies ». Les héros en sont de jeunes adolescents que les malheurs de la guerre et le hasard transforment en…agents secrets !
Avec le style et l’humour propres aux auteurs britanniques, qui savent manier psychologie des personnages et suspens, Robert Muchamore nous entraine à la suite de James, un jeune garçon qui, après le décès de sa mère, est séparé de sa sœur et entre dans l’organisation appelée Cherub, une pension anglaise au programme pour le moins original : les priorités n’en sont pas vraiment les matières habituelles ! On est plutôt plongé dans un univers à la Kolanta !
Le texte est lu par Julien Frison, de la Comédie française, qui a dans la voix ce qu’il faut d’un reste d’adolescence pour rendre le récit crédible : on croirait presque un récit autobiographique ! Il a aussi un talent étonnant pour changer de voix et multiplier les personnages.

Dominique Boutel

La mythologie grecque

Oui dire, coll. Contes d’auteurs / Livre-Disque 10 CD

Raconté par Claudine Obin, musique de Alice Giraud, Martine France, Robert Arnold, Eric Houdard.

Il fallait une grande audace pour s’aventurer à enregistrer 10 CD sur les récits de la mythologie grecque. Et surtout faire le pari qu’une telle somme pourrait passionner les enfants, comme les adultes au demeurant. Or plonger dans les récits mythologiques, c’est se laisser embarquer dans des odyssées finalement plus imaginatives et plus passionnantes que bien des sagas inventées pour occuper les soirées familiales. On se laisse prendre d’effroi par les monstres ou éblouir par la vaillance des héros, il y en a pour toutes les sensibilités. Raconter la naissance du monde par Chaos, où vient, aussitôt après la nuit, en premier lieu Eros, la terre Gaïa ne survenant qu’après, c’est une façon de voir les origines qui vaut bien d’autres mythes, d’autant qu’on nous raconte aussi la naissance de Cronos, le temps, une façon de rendre compte de la vie qui ne se limite pas aux conflits entre Titans et rivalités entres divinités. C’est une autre histoire que celle de Caïn tuant son frère Abel ou celle de Noé voguant avec son arche. Tout est un peu compliqué, mais c’est le propre des mythes. Et finalement c’est un bon pendant aux récits babyloniens et autres épopées de Gilgamesh dont sont issus les mythes bibliques. L’histoire ne commence pas qu’à Summer, elle commence aussi pour nous en Grèce. Et c’est excellemment raconté par Claudie Obin.

Gérard Authelain

Un conte peut en cacher un autre

Gallimard Jeunesse, coll. Ecouter lire / CD

De Roald Dahl, lu par François Morel.

« Une conte peut en cacher un autre » : ici « l’autre » est la folle version de Roald Dalh, (le génial auteur jeunesse anglais -1916-1990- notamment du célèbre Charlie et La Chocolaterie) des contes traditionnels Cendrillon, Jacques et le haricot magique, Blanche-Neige et les sept nains, Boucle d’or, Le Petit Chaperon Rouge, Les Trois Petits Cochons. Présentés dans la collection « écoutez lire » de Gallimard jeunesse, les contes sont lus par François Morel. L’écoute dure entre 3 et 7 minutes pour chacun. La combinaison Morel/Dalh fait naitre un dessin animé mental, et est aussi forte que l’association de Roald Dalh avec l’illustrateur Quentin Blake. L’interprétation du comédien révèle l’écriture rimée, délirante, insolente, rythmée, moderne que l’auteur applique avec un humour fou à ces contes que l’on connaît par cœur. Cette version lue peut amener les enfants pour lesquels la lecture n’est pas évidente, à l’œuvre. C’était l’intention profonde de Roald Dalh, « conscient d’être investi d’une véritable mission en faveur de la lecture », comme le cite l’éditeur Gallimard Jeunesse dans le livret. On peut aussi y lire la belle vérité suivante : « Si vous avez de bonnes pensées, elles feront briller votre visage comme des rayons de soleil et vous serez toujours radieux » Roald Dalh.

Delphine Lagache

Mr Django et lady Swing

Gautier-Languereau / Livre-Disque

Texte de Bernard Villiot, raconté par Guillaume Gallienne, musique : The Amazing Keystone Big Band, avec Didier Lockwood et Stochelo Rosenborg, illustrations : Thibaud Prugne.

C’est une réunion de talents qui s’est penchée sur ce nouveau-né que l’on doit aux dix-sept musiciens du Keystone Big Band, fondé par de jeunes complices du conservatoire, dans l’esprit des big bands de l’ère du swing, le trompettiste David Encho, le pianiste Fred Nardin, le saxophoniste Jon Boutellier et le tromboniste Bastien Ballaz.
Pour raconter l’histoire du plus grand guitariste de jazz manouche, Django Reinhardt, et de sa guitare, Lady Swing, ils se sont emparés de seize de ses standards et les ont arrangés pour grand orchestre de jazz. Ils ont ensuite confié le récit de la rencontre entre un jeune garçon passionné de musique, Léo, et le guitariste, à Bernard Villiot, qui s’est largement inspiré de la vie du génial manouche pour raconter son histoire et brosser le portrait d’une époque et de la naissance d’un style musical, le jazz manouche !
L’excellence des musiciens est au rendez-vous : non seulement celle de la jeune équipe du Keystone Big Band, mais aussi des musiciens qu’ils ont invités à les rejoindre sur le projet : à commencer par celui qui incarne le héros, le guitariste Stochelo Rosenberg, digne héritier de Django. Ce livre-disque est aussi l’occasion de dire un dernier au revoir à l’un des grands musiciens qui nous ont quittés cette année, le violoniste Didier Lockwood qui joue, avec son violon, le personnage du jeune Léo.
L’histoire est racontée par Guillaume Gallienne, de la Comédie française, dont on n’a pas besoin de raconter le talent oratoire et qui a su trouver le ton complice et sérieux qui convient à l’histoire.
Les illustrations de Thibault Prugne, dans leur naïve simplicité, donnent une fraicheur particulière à l’ensemble.
Le tout donne envie de danser !

Il existe également une version CD sur le label Nome.

Dominique Boutel