Sélection 2019

Le mercredi 20 mars 2019 à Portes-lès-Valence. Dans le cadre du Festival « Aah ! Les Déferlantes ! »

Notre proclamation s’inscrit naturellement dans le cadre de la Semaine internationale de la Francophonie. Elle est placée sous le signe de tous les créateurs qui illustrent la diversité des cultures des peuples qui ont le français en partage. Et notamment de nos plus récents lauréats, Alan Stivell, « Grand prix In honorem » pour l’ensemble de son œuvre, et le groupe sénégalais Toure Kunda, « Grand prix international du disque » qui ont honoré les 71e Grands prix de l’Académie Charles Cros, le 10 janvier dernier, au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Mettre en évidence une année de production de disques, vidéos et livres qui préservent ou revalorisent la mémoire et soutenir la création. Faire connaître les formes de culture des peuples dans toute leur richesse et leur diversité. Aider les artistes qui en sont les porteurs et les éditeurs qui par leur courage en permettent la réalisation : c’est là le cœur même de la mission qu’au-delà de la remise de simples décorations symboliques, s’est assignée l’Académie Charles Cros. Elle s’inscrit dans une logique citoyenne, celle d’un acteur et d’un passeur : faire connaître les patrimoines, les formes de culture populaire des autres, les mettre en partage, c’est engager le dialogue des cultures et des hommes.

Alain Fantapié, président de l’Académie Charles Cros

Comme chaque année, il n’est guère aisé de choisir parmi des centaines de productions de grand intérêt. Les musiques du monde sous leurs différentes expressions (savantes, populaires, sacrées, profanes, intimes, collectives), des plus spécifiques aux plus créolisées, offrent une fascinante palette de propositions. Nos choix, s’ils se fondent sur la qualité d’un CD, d’un film ou d’un livre, s’attachent aussi à distinguer des travaux de toutes origines qui ont nécessité beaucoup de ténacité, d’esprit d’initiative, et surtout de temps. Une façon de saluer des hommes et des femmes qui ont mis leur vie au service de convictions esthétiques et patrimoniales et d’une certaine idée de la marche de la planète.
Frank Tenaille, coordinateur de la commission musiques du monde

Membres du jury :
Alain Fantapié (Président de l’Académie Charles Cros), Frank Tenaille (Journaliste, Ex-Président de Zone Franche, directeur artistique du Chantier), Laurent Aubert (Ex-directeur des Ateliers d’ethnomusicologie de Genève / Cahiers d’Ethnomusicologie), Caroline Bourgine (productrice radio, conseillère artistique), Etienne Bours (journaliste, ex-conseiller de la Médiathèque de la communauté Française de Belgique), Philippe Krümm (Rédacteur en chef de Trad’ Magazine et Accordéon magazine, 5 Planètes), Emmanuelle Honorin (journaliste, productrice), Patrick Labesse (journaliste au Monde), Henri Leconte (Ethnomusicologue), Rabah Mezouane (journaliste, programmateur à l’IMA), Samy Sadak (Ethnomusicologue, Directeur artistique de Babel Med).